Période de révolution
      
Photos: Nathalie Bachand



Période de révolution
Installation sculpturale et impressions numériques
Festival Art Souterrain, Chronometrie, Montréal, Canada, 2021

Période de révolution est un projet qui se décline en deux éléments complémentaires : un large ensemble sculptural et une intervention picturale, plus discrète. D’une part, un énorme ventilateur industriel est installé au sol. Ses très grandes pales tournent extrêmement lentement en continu. En contrepoint, un cercle lumineux de petit format – illuminé par des lumières DEL – agit comme un micro satellite en gravitation, un astre en révolution autour d’un vecteur de ralentissement temporel. Puis d’autre part, on retrouve une série d’impressions numériques où figurent des phrases telle que : « La période de révolution de Saturne autour du soleil est d’environ 29 ans », d’un graphisme minimal, en noir sur blanc. Présentés dans des lieux distincts du parcours d’exposition, ces deux pôles du projet se répondent à travers la distance, à l’image d’un écho intersidéral.

L’œuvre nous parle de la lenteur comme décélérateur temporel ; de l’instant comme fulgurance et moment d’arrêt ; ainsi que des principes de relativité et de perception. En tant que phénomène propre à l’existence humaine, comment le temps influence-t-il notre expérience du monde ? À un moment où nos réalités quotidiennes sont perturbées – pensons au ralentissement des activités, et parfois à l’arrêt, qu’impose la situation pandémique dans plusieurs pays du monde depuis bientôt un an – il semble approprié de reconsidérer notre rapport au temps sous un angle plus sensible, liant sa lecture scientifique à notre expérience personnelle, et tenter de se repositionner à travers son passage qui parfois nous échappe.   

-Nathalie Bachand, commissaire


Period of Revolution
Sculptural installation and digital prints
Festival Art Souterrain, Chronometry, Montreal, Canada, 2021

Period of Revolution is a project declined in two complementary elements: a large sculptural set and a pictorial intervention, more discreet. On one hand, a huge industrial fan is installed on the floor. Its very large blades rotate extremely slowly and continuously. As a counterpoint, a small light circle illuminated by LED acts as a micro satellite in gravitation – a star orbiting a vector of time deceleration. Then, on the other hand, there is a series of digital prints with phrases such as: “Saturn’s period of revolution around the sun is about 29 years”, in a minimal, black on white graphic design. Presented in distinct places along the exhibition route, these two poles of the project respond to each other through distance, like an intersidereal echo.

The work speaks to us of slowness as a temporal decelerator: of the instant as fleeting and a moment for stopping, as well as of the principles of relativity and perception. As a phenomenon peculiar to human existence, how does time influence our experience of the world? At a time when our daily realities are disrupted – think of the slowing down in activities, and sometimes the halt imposed by the pandemic situation in several countries of the world for nearly a year – it seems appropriate to reconsider our relationship to time from a more sensitive angle, linking its scientific reading to our personal experience, and to try to reposition ourselves through its passage that sometimes escapes us.

-Nathalie Bachand, curator


SITE WEB FESTIVAL ART SOUTERRAIN /  ART SOUTERRAIN FESTIVAL WEBSITE https://www.artsouterrain.com/en/festival-2021-2/
︎amélielaurencefortin2020